Vous êtes ici

Hixance Europe Convictions

fcc100

 

Un fonds actions qui recherche une surperformance par rapport à l'eurostoxx 50 en investissant dans des sociétés cotées majoritairement françaises offrant un rendement élevé ou sous valorisées par rapport à leur marché de référence.

 

3 raisons d'investir dans Hixance Europe Convictions :

 

  • Un fonds de stock picking à dominante actions européennes.
  • Un fonds éligible au PEA avec pour moteur de performance des choix sectoriels marqués.
  • Une stratégie de "stock picking" reposant sur une analyse stratégique et financière qui allie maîtrise du risque et génération de performance.

 

Les risques inhérents au produit sont présentés ci-après

Présentation du fonds Hixance Europe Convictions par Jean-Noël VIEILLE - gérant du fonds

Profil de risque : Votre argent sera investi dans des instruments financiers sélectionnés par la société de gestion. Ces instruments connaîtront les évolutions et aléas des marchés d’actions. Aucune contrepartie ne dispose d’un quelconque pouvoir de décision discrétionnaire sur la composition et la gestion du portefeuille, ni sur l’actif sous-jacent des instruments financiers dérivés. L’approbation des contreparties n’est requise pour aucune transaction sur le portefeuille. Des procédures de gestion de conflits d’intérêt ont été mises en place afin de les prévenir et de les gérer dans l’intérêt exclusif des porteurs de parts. Risque de perte en capital Risque discrétionnaire Risque lié au marché actions et aux produits dérivés sur indice actions Risque lié à l’investissement sur les actions de petite capitalisation Risque de taux Risque de  crédit Risque lié à la détention d’obligations convertibles Risque lié aux obligations spéculatives à haut rendement Risque lié à l’impact des techniques telles que les produits dérivés A titre accessoire : Risque de change 

 

Performances
Performance cumulée du fonds sur la période sélectionnée : Performance cumulée du benchmark sur la période sélectionnée :
VL au 27/03/2017Perf. YTDPerf. 2016Perf. 2015Perf. 2014
Hixance Europe Convictions105.68€0.88%1.36%12.98%0.51%
Benchmark463.64€4.77%3.71%6.41%4.01%
Caractéristiques

Code ISIN : FR0010640011 - Code bloomberg : HIXDIVC FP EQUITY

Forme juridique : FCP

Date de création : 08/08/2008

Indicateur de référence : CAC 40

Horizon de placement : supérieure à 5 ans

Fréquence de la VL : Quotidienne

Gérant : Jean-Noël Vieille

Devise de référence : EUR

Cat. Morningstar : Actions France Grandes Cap.

Cat. Europerformance : Actions Euro

Frais de gestion : 2.40 % TTC max p.a.

Commission de surperformance : Néant

Droits d’entrée : 4% max - Droits de sortie : Néant

 

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps

Echelle de risque
6 / 7
Performance cumulée du fonds sur la période sélectionnée : Performance cumulée du benchmark sur la période sélectionnée :
VL au 27/03/2017Perf. YTDPerf. 2016Perf. 2015Perf. 2014
Hixance Europe Convictions104.99€0.89%1.36%12.49%0.29%
Benchmark463.64€4.77%3.71%6.41%4.01%
Caractéristiques

Code ISIN : FR0010652875 - Code bloomberg : HIXDIVD FP EQUITY

Forme juridique : FCP

Date de création : 08/08/2008

Indicateur de référence : Eurostoxx 50 depuis le 1/1/2015

Horizon de placement : supérieure à 5 ans

Fréquence de la VL : Quotidienne

Gérant : Jean-Noël Vieille

Devise de référence : EUR

Cat. Morningstar : Actions France Grandes Cap. - Cat. Europerformance : Actions France - général 

Frais de gestion : 2.40 % TTC max p.a.

Commission de surperformance : Néant

Droits d’entrée : 4% max - Droits de sortie : Néant

 

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps

Echelle de risque
6 / 7
Allocations / Ratios
Données au 27/03/2017

 

Ventilation sectorielle

Contributions à la performance depuis le 1er janvier

Principales lignes

GROUPE OPEN3.02
CASINO GUICHARD2.99
SOC GENERALE2.85
TOTAL SA2.79
FLEURY MICHON SA2.46

Commentaires de gestion

Au niveau macroéconomique, l’accélération de la croissance s’est confirmée en Zone Euro avec un PMI composite qui est resté au-dessus de la barre des 50 (56pts, en ligne avec les attentes) soit un plus haut depuis avril 2011, tiré par la France (55,9 vs 54,1 en janvier) et l’Espagne (57 vs cons 55). Les ventes au détail allemandes sont ressorties aussi en nette hausse pour janvier (+2,3% vs cons +0,7%) et la croissance du PIB espagnol est en ligne avec les estimations au T4 (+3%). Comme nous l’avions anticipé, il fallait jouer en février les fondamentaux macroéconomiques, notamment sur les actions et le crédit corporate. Le marché obligataire souverain a fait exception car malgré un news flow plus difficile, aux US comme en Europe, avec un régime d’inflation plus élevé, ce marché est resté soutenu par le facteur « risque politique français » qui a animé février. Notre conviction est que la prise en compte de ce facteur politique est trop forte aujourd’hui, même si nous acceptons que ce soit un facteur de hausse de la volatilité. Le mois de Mars sera plus chargé en évènements majeurs, avec le FOMC du 15 (hausse des Fed Funds), la BCE du 9 et les élections législatives néerlandaises. Dans ce cadre, nous renforçons un biais négatif sur l’obligataire souverain qui devrait être entraîné par le marché US et l’accélération du resserrement côté Fed. Les actions européennes ont aussi connu une bonne progression à cause de la publication des résultats annuels 2016, qui ont été assez encourageants. Les entreprises européennes devraient poursuivre l’amélioration de leurs marges en raison d’une conjoncture meilleure et de la baisse de l’euro qui permet à beaucoup de groupes internationaux de gagner en compétitivité. Les niveaux de marge étant structurellement assez bas, ces effets conjoncturels positifs ajoutés à une stratégie de baisse des coûts par amélioration de la productivité laisse espérer une année 2017 très bonne en matière de croissance des résultats. Nous nous attendons ainsi à un relèvement assez net des prévisions des résultats des analystes sur 2017 pour les entreprises européennes.
La progression de Hixance Europe Conviction a été décevante en février avec une hausse de seulement 0,11%. Nous avons bénéficié de quelques fortes hausses, notamment celle de Unilever (projet d’OPA de Heinz), de Nokia ou de Bourbon. A l’inverse, le fonds a été pénalisé par les baisses de beaucoup de valeurs petites et moyennes que nous avions en portefeuille comme Figeac-Aero, Gaz transport, Eca, Maurel et Prom ainsi que Marie Brizard. Finalement beaucoup de valeurs qui avaient bien performé en 2016 ont subi en février quelques prises de bénéfices surtout au moment de la publication des résultats. Cela semble début mars se retourner comme par exemple la Fnac qui retrouve une progression très intéressante de ses cours. Le point positif reste le contrôle de la volatilité qui reste inférieur à celle du marché et nous allons continuer à travailler dans ce sens. Le fonds est resté fortement investi sur le mois puisque le taux d’exposition aux actions est de l’ordre de 98%, confirmant notre sentiment très positif sur le compartiment actions. Au 6 mars, nous avons retrouvé une dynamique de croissance puisque le fonds progresse depuis le début de l’année de +1,86% suite à la remontée de quelques valeurs sanctionnées en février.

 

Jean-Noël Vieille le 08/03/2017